Jean-René Doré, directeur de Bio-Golfe (premier à droite) et Monique Tondreau, PDG bénévole du conseil d'administration (au centre) entourés des membres du conseil d'administration.

Jean-René Doré, directeur de Bio-Golfe (premier à droite) et Monique Tondreau, PDG bénévole du conseil d’administration (au centre) entourés des membres du conseil d’administration.

Samedi, la coopérative Bio-Golfe tenait son assemblée générale, salle Marcel-Guého. Active depuis 25 ans, elle rassemble trois magasins bio situés à Theix, Ploeren et Vannes Nord, autour d’un objectif commun : « le développement d’une l’agriculture biologique de qualité et locale », rappelle Jean-René Doré, directeur de Bio-Golfe.
D’un groupement d’acheteurs, la coopérative est devenue une PME qui emploie 50 salariés, dont 45 à temps plein : « La récente et nécessaire restructuration de l’entreprise a permis de renforcer son organisation et de lui assurer un développement serein : les fonds propres ont été reconstitués », constate Jean-René Doré.

12 600 adhérents

« La coopérative compte à ce jour 12 600 adhérents autour de Vannes, ce qui démontre l’intérêt croissant des consommateurs pour la bio », s’enthousiasme le directeur. Moyennant une part sociale de 30 €. « Notre seul capital », rappelle Monique Tondreau, PDG bénévole du conseil d’administration. Les adhérents bénéficient de 4 % de remise sur leurs achats. Quant au restaurant bio Kinoa (sur le site de Luscanen), il « fonctionne très bien et accueille, entre autres, une clientèle fidèle. Nous sommes d’ailleurs un peu à l’étroit », confie Jean-René Doré.
Pour 2015, la coopérative souhaite « plus d’animations à destination des adhérents : conférences, ateliers, et visites chez les producteurs locaux, pour davantage de proximité ». A ce titre, la coopérative travaille avec deux nouveaux maraîchers : les vergers de Bizole à Treffléan (à partir d’avril) et les champignons du Loch à Plumergat (depuis septembre).
« Nous continuerons à apporter notre concours à certaines manifestations qui nous tiennent à coeur, comme les Marcels à Plescop, la course La Vannetaise, la fête du lait bio, ou encore le festival des herbes folles à Saint-Nolff. » Concernant son projet d’extension commerciale dans le secteur de Séné, au Poulfanc, l’enseigne attend « de disposer de tous les éléments avant d’engager une phase de réflexion ».
Source : article : Ouest France du 02 Avril 2015
Catégories : presse

Johan Bio Golfe

Je travaille à Bio Golfe Theix depuis 10 ans. Curieux de l’écologie et de consommer autrement. J’aime vous faire partager des infos sur les producteurs locaux, les coulisses de Bio Golfe et les trucs et astuces écolos. Au plaisir de vous retrouver en magasin.
Johan