Une forte dynamique pour la coopérative Bio Golfe

Jean-René Doré, directeur de Bio-Golfe (premier à droite) et Monique Tondreau, PDG bénévole du conseil d'administration (au centre) entourés des membres du conseil d'administration.
Jean-René Doré, directeur de Bio-Golfe (premier à droite) et Monique Tondreau, PDG bénévole du conseil d’administration (au centre) entourés des membres du conseil d’administration.
Samedi, la coopérative Bio-Golfe tenait son assemblée générale, salle Marcel-Guého. Active depuis 25 ans, elle rassemble trois magasins bio situés à Theix, Ploeren et Vannes Nord, autour d’un objectif commun : « le développement d’une l’agriculture biologique de qualité et locale », rappelle Jean-René Doré, directeur de Bio-Golfe.
D’un groupement d’acheteurs, la coopérative est devenue une PME qui emploie 50 salariés, dont 45 à temps plein : « La récente et nécessaire restructuration de l’entreprise a permis de renforcer son organisation et de lui assurer un développement serein : les fonds propres ont été reconstitués », constate Jean-René Doré.

12 600 adhérents

« La coopérative compte à ce jour 12 600 adhérents autour de Vannes, ce qui démontre l’intérêt croissant des consommateurs pour la bio », s’enthousiasme le directeur. Moyennant une part sociale de 30 €. « Notre seul capital », rappelle Monique Tondreau, PDG bénévole du conseil d’administration. Les adhérents bénéficient de 4 % de remise sur leurs achats. Quant au restaurant bio Kinoa (sur le site de Luscanen), il « fonctionne très bien et accueille, entre autres, une clientèle fidèle. Nous sommes d’ailleurs un peu à l’étroit », confie Jean-René Doré.
Pour 2015, la coopérative souhaite « plus d’animations à destination des adhérents : conférences, ateliers, et visites chez les producteurs locaux, pour davantage de proximité ». A ce titre, la coopérative travaille avec deux nouveaux maraîchers : les vergers de Bizole à Treffléan (à partir d’avril) et les champignons du Loch à Plumergat (depuis septembre).
« Nous continuerons à apporter notre concours à certaines manifestations qui nous tiennent à coeur, comme les Marcels à Plescop, la course La Vannetaise, la fête du lait bio, ou encore le festival des herbes folles à Saint-Nolff. » Concernant son projet d’extension commerciale dans le secteur de Séné, au Poulfanc, l’enseigne attend « de disposer de tous les éléments avant d’engager une phase de réflexion ».
Source : article : Ouest France du 02 Avril 2015