Bio Golfe fait peau neuve

Des tomates espagnoles et des avocats du Pérou, même bio, vous n’en trouverez pas dans les rayons du nouveau magasin Bio Golfe à Theix-Noyalo. « On privilégie le local pour les produits frais, les fruits et légumes, ne sont que des productions françaises », explique Jean-René Doré à la tête de la coopérative de consommateurs Bio Golfe. En mettant l’accent sur la traçabilité et en s’intéressant à la raison sociale des entreprises, la coopérative « se sent de plus en plus légitime » sur les questions de consommation.

jean-rene-dore-directeur-de-la-cooperative-et-patricia_3196847_498x330p
Jean-René Doré, directeur de la coopérative, et Patricia Lorgeoux, directrice du magasin Bio Golfe de Theix-Noyalo, ont ouvert le 25 novembre. © Le Télégramme

Plus grand, plus écolo et un nouveau rayon


Il y a seize ans, un premier magasin est sorti de terre à Theix, puis un deuxième, il y a dix ans à Ploeren. Depuis le 25 novembre, à Theix-Noyalo la surface de vente est passée de 350 m² à 500 m². En déménageant dans les anciens locaux du Comptoir de la mer, le magasin spécialisé dans les produits bio a fait quelques travaux. « Nos vitrines froides sont fermées, ainsi nous économisons 50 % de l’énergie, poursuit le directeur.

Nous faisons aussi de la récupération de calories sur les systèmes de production de froid, l’endroit est complètement isolé et notre éclairage est en Led, via un fournisseur d’énergie verte ». Autres nouveautés : un rayon boucherie-traiteur et l’agrandissement du service crémerie. Ce qui a généré l’embauche de six personnes. Le site compte désormais 25 salariés. « Notre force c’est aussi le conseil », justifie Jean-René Doré qui, entre deux questions, renseigne les clients ou adhérents. En effet, il est possible d’adhérer (*) à la coopérative, à raison d’une part sociale par personne pour 30 €. « Elle donne droit à une remise de 4 % en caisse, de participer au conseil d’administration et est remboursable à tout moment », détaille la directrice du magasin de Theix-Noyalo, Patricia Lorgeoux. Côté clientèle, les profils sont hétéroclites, « car les motivations sont diverses et variées, ajoute la directrice. La demande sur le vrac est forte, nous avons augmenté notre assortiment ». De quoi ravir ceux qui militent pour le zéro déchets.

 (*) La coopérative comptabilise 14.000 adhérents.
Source : © Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/theix-noyalo-le-biogolfe-fait-peau-neuve-02-12-2016-11315427.php#mq2T4qYb2phoWbFw.99

Laisser un commentaire